Btooom !


Image1 BTOOOM! est un manga écrit et dessiné par Junya Inoue. BTOOOM! a été prépublié dans le Weekly Comic Bunch entre juin 2009 et août 2010, et est actuellement prépublié dans le Monthly Comic Bunch depuis janvier 2011. Il a été compilé en 10 tomes au 9 janvier 2013. Il est publié en France par les éditions Glénat depuis le 4 janvier 2012, le tome paratra le 28 févirier ! BTOOOM! est le nom d’un jeu-vidéo de guerre en ligne très populaire dans l’univers du manga. C’est un jeu qui a la particularité de n’utiliser que des bombes/grenades sur lequel Ryota Sakamoto, un adolescent qui passe son temps sur le jeu,Image2 est très bien classé. Il est le meilleur joueur du Japon et le 10ème joueur mondial. Mais alors qu’il est défié par le n°2 du classement, il se retrouve dans le jeu ! Dés lors sa liberté à un prix : la vie des autres concurents ! Btoom est dans la ligné de Battle Royale et est d’aussi bonne qualité, avec un coté Ecchi assumé. C’est un manga très prenant et soigné. Un manga recommandé pour public avertis par contre.
.
Video

 


Deux Mangakas à Angouleme


Le Festival de la bande dessinée d’Angoulême est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie. C’est ce que raconte Deux mangakas à Angoulême, le récit de la venue pendant le Festival d’un couple d’auteur Japonais. Entre galères de transport, difficultés de la langue et intempéries, une aventure aussi séduisante que drôle. TERADA Garu nous raconte cette aventure riche en rencontres et anecdotes avec humour et tendresse! Passionnés du monde de la bande-dessinée, amateurs du Japon, vous ne serez pas déçus du voyage! Recommandé par votre libraire.


Des mangas à découvrir…


L’Académie Alice (Chi no Sakura), de Momo Sumomo
Nb de tomes : 24 (série en cours)
Pour tout âge

Hotaru Imai, la meilleure amie de Mikan Sakura, part soudainement dans une école lointaine, presque sans prévenir son amie. Mikan, folle de chagrin, décide de suivre son amie dans cet institut un peu particulier : l’Académie Alice n’accueille que des Alices, personnes dotées d’un pouvoir (télékinésie, télépathie, contrôle des flammes, de la glace, des phéromones, etc…). Mikan découvre alors à sa grande surprise qu’elle aussi possède un alice très rare : l’annulation ! Elle est donc acceptée dans cet école et retrouve Hotaru. Malheureusement, cette nouvelle ne plaît en apparence pas à Natsume, tête brûlée qui passe son temps à essayer de s’évader, et qui la prend en grippe. Mikan va avoir fort à faire entre éviter Natsume, essayer de se faire des amis et rester pot-de-colle avec Hotaru, sans oublier que cette école apparemment idéale cache en réalité de sombres secrets, et ses anciens élèves des passés horribles…
On voit dans ce manga l’évolution des personnages, qui grandissent au fil de la série, et les dessins eux aussi évoluent. Malgré le caractère joyeux et naïf du début de la série, aux alentour du tome 15, le mangaka rend cette histoire beaucoup plus sérieuse, en dévoilant peu à peu les drames provoqués par cette Académie qui a ruiné plus d’une vie…

 

Vampire Knight, de Matsuri HINO
Nb de tomes : 13 (série terminée)
+10 ans

Yuki Kurosu est étudiante à l’académie Cross, où elle est chargée avec son camarade Zero de maintenir la sécurité des humaines de la Day Class, qui sont toutes sous le charme des garçons de la Night Class, tous très beaux (sûrement parce que ce sont des vampires, mais attention, c’est un secret !). Quand elle était jeune, Yuki s’est faite attaquée par un vampire Level E (vampire anciennement humain qui a dégénéré), et c’est Kaname, un sang-pur vampire, qui l’a sauvé. Depuis, elle est secrètement amoureuse de lui. Rassurez-vous, les vampires se nourrissent de blood tablets et ne tuent pas les humains pour les vider de leur sang (du moins la plupart des vampires ne le font pas…).
De beaux dessins, une histoire bien rythmée, la mangaka quant à elle distille les secret des héros au compte-goutte… Un très bon manga.

 

Pluto, de Naoki URASAWA
Nb de tomes : 8 (série terminée)
+ 12 ans

Nous sommes dans un monde où les robots ressemblent de plus en plus aux humains; ils sont au service des humains. Ils pensent, vont à l’école, exercent des métiers…
Gesicht, un inspecteur robot, est chargé de découvrir qui assassine les uns après les autres les robots les plus influents, leur plantant des cornes dans le crâne.
Voici un manga aux dessins très réalistes et au canevas intéressant.

Un grand merci à Claudia Caillet pour ces résumés.


Le manga autrement…


Si vous ne deviez en connaître qu’un, ce serait Jirô Taniguchi. Cet auteur japonais a su séduire un public au-delà de tout clivage. Avec plus d’une quarantaine d’albums édités depuis 1970, Taniguchi touche à des genres différents comme le western, la science fiction (dont Icare, un album réalisé avec Moebius), ou l’historique… Mais ce sont surtout ses récits plus intimistes voire autobiographiques qui m’ont le plus séduite.

Maître du manga, il en détourne les codes pour mieux se rappeler le monde de son enfance, qui constitue le cœur de son inspiration graphique.

Tout d’abord il y a son album emblématique : Quartier Lointain.

Un père de famille en retournant dans la ville de son enfance, est pris d’un malaise et se réveille dans son corps d’adolescent. Projeté dans son passé tout en gardant sa maturité d’adulte, il va chercher à comprendre les raisons de la disparition de son père.

Entre nostalgie, souvenirs et magie de la mémoire, cet œuvre est  une invitation à la rêverie d’une grande sensibilité.

Je vous recommande également Un ciel radieux, Le Journal de mon père, Le gourmet solitaire, un zoo en hiver et Les années douces.

Bibliographie complète : cliquez ici

Jirô Taniguchi est certes considéré comme le plus européens des mangakas, c’est certainement pour cela que nous apprécions tant ses albums, mais il s’agit bien de MANGAS ! Alors laissez vos préjugés de coté et ouvrez au moins un des ses albums.

 par Noëlle Gribouille.