La conteuse des glaces et Les enfants de l’ombre


Il est toujours plus difficile de juger les oeuvres de personnes de son entourage. C’est une véritable catastrophe quand il faut parler du bouquin d’un copain qui vient de sortir et lui dire qu’il a raté son coup….. et donc je suis particulièrement reconnaissant à Marko d’avoir réussi la prouesse d’en réussir 2 d’un coup.
“La conteuse des glaces” et “les enfants de l’ombre”rejoignent ”le crochet à nuage” dans la  classe des albums de qualité supérieure.
Ca a l’air tout simple comme cela. On a tout pour aller vers le facile, le gnangnan: le genre émission de télé vite baclée où on reparle pour la énième fois de peuplades du fin fond du monde où personne ne va, donc on peut raconter n’importe quoi!
Le scénariste Béka y est pour beaucoup. L’histoire simple y est racontée avec l’émotion juste, le ton, les sentiments tout y est avec “justesse” et Marko, habitué à des personnages plus remuants, adapte son dessin parfaitement au rythme de son conteur.
Comme quoi, on peut raconter des histoires sans pistolet, sans épée laser, avec des bons sentiments qui vous émeuvent, et qui peuvent être lues par les plus petits , mais aussi les plus grands!!
MERCI A VOUS DEUX…..

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.