Ceux qui me restent

Ceux qui me restent, bd chez Bamboo de Marie, Bonneau
Ceux qui me restent, bd chez Bamboo de Marie, Bonneau

Un jeune père perd de vue sa fille de cinq ans sur le pont d’un bateau, alors qu’elle était partie acheter un coca. Un récit intimiste sur la fragilité des souvenirs, raconté avec brio par deux auteurs contemporains exigeants.

L’histoire : Tombé amoureux fou d’une anglaise débarquée à Paris au cœur de mai 68, Florent quitte l’ambiance révolutionnaire pour la retrouver de l’autre coté de la Manche. Jenny est d’abord surprise de voir le froggy débarquer. Mais pleine de caractère, elle cède à ses avances en fixant ses conditions : une maison en Normandie, manger du camembert toute la vie et avoir une fille qui s’appellerait Lilie. Quelques années plus tard, Lilie à cinq ans et elle accompagne son père à l’enterrement de sa mère. La vie de Florent bascule du jour au lendemain. Il devient le point de repère unique d’une gamine qui ne réalise pas ce qui vient de lui arriver. Ils prennent le bateau qui vont les ramener d’Angleterre vers Cherbourg, où le jeune père se demande s’il aura la force nécessaire pour affronter tout ce qui, chez eux, va lui rappeler Jenny. Lilie, de son côté, a juste envie de s’acheter un coca au bar, sur le pont. Elle insiste même pour y aller seule et montrer à son père de quoi elle est capable. Florent prend juste le temps de fumer une cigarette, et lorsqu’il se retourne, Lilie a disparu. En tout cas, c’est ce dont il croit se souvenir…

Un récit intimiste parcourant la vie d’un homme est porté par le style original d’un dessinateur qui utilise les aplats de couleurs informatiques pour créer des tableaux contemporains pleins de tension. L’album est accrocheur, sans jamais donner dans la facilité, confrontant les personnages à une réalité que beaucoup rencontrent un jour dans leur vie.

[schema type= »book » name= »Ceux qui me restent  » description= »Un jeune père perd de vue sa fille de cinq ans sur le pont d’un bateau, alors qu’elle était partie acheter un coca. Un récit intimiste sur la fragilité des souvenirs, raconté avec brio par deux auteurs contemporains exigeants. » author= »MARIE » genre= »Drame » illustrator= »BONNEAU » nbpage= »152″ type= »book » tomes= »1″ publisher= »Bamboo » edition= »Grand Angle » isbn= »9782818931882″ price= »$21.90″ genre= »Drame » illustrator= »BONNEAU » nbpage= »152″ hardcover= »yes » ]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *